Le cancer du côlon

Le cancer du côlon, également dénommé « cancer du côlon-rectum », « cancer colorectal » ou « cancer de l’intestin », figure parmi les maladies malignes les plus fréquentes. Il représente la 2ème cause de mortalité par cancer en Suisse.

Dans plus de 80 % des cas, le cancer du côlon provient d’une tumeur bénigne, appelée polype adénomateux, qui évolue lentement et finit par devenir cancéreuse. Par conséquent, ce cancer évolue généralement longtemps sans que l’on ne ressente de symptôme ; très souvent diagnostiqué tardivement, il nécessite alors des traitements « lourds ». Le dépistage est à ce jour le seul moyen efficace d'éviter le développement du cancer et ses lourdes conséquences. 

Le Programme cantonal de dépistage du cancer du côlon

L’objectif du programme cantonal est de réduire la mortalité par cancer du côlon. Le Service cantonal de la santé publique encourage les vaudois et vaudoises de 50 à 69 ans à faire un test de dépistage visant la détection :

  • Des cancers à un stade précoce
  • Des adénomes avancés (polypes ou lésions bénignes du côlon qui ont évolué au stade précédant le cancer)

 

Faire régulièrement un test de dépistage du cancer du côlon permet de :

 

  • Détecter et traiter les polypes avant qu'ils n'évoluent en cancer,
  • Augmenter les chances de détection de ce cancer à un stade précoce,
  • Limiter le recours aux traitements lourds,
  • Diminuer le risque de décéder de cette maladie.

Le cancer du côlon se déclare 9 fois sur 10 chez des personnes de plus de 50 ans. L’âge minimum pour participer au programme vaudois de dépistage organisé du cancer du côlon est fixé à 50 ans. Un âge limite supérieur de participation est actuellement fixé à 69 ans par la loi sur l’assurance maladie (LAMal). Au delà de 69 ans, il n’est plus possible de bénéficier du programme de dépistage mais il est conseillé de suivre l’avis de son médecin pour le dépistage du cancer du côlon.

 

 

Quelles sont les personnes concernées par le programme ?

  • Etre âgé de 50 à 69 ans,
  • Résider dans le canton de Vaud,
  • Bénéficier d’une assurance maladie,
  • Ne pas présenter de facteur de risque élevé ou très élevé de cancer du colon (Voir situations particulières ci-dessous).

Attention : vous devez consulter sans tarder votre médecin pour un avis médical en cas de symptôme digestif impliquant un bilan diagnostic en dehors du programme de dépistage, si vous observez : du sang dans les selles, une perte de poids inexplicable, un trouble digestif nouveau ou de caractère inhabituel (douleur, diarrhée ou constipation).

Situations particulières

Il existe des situations de « risque élevé » ou « risque très élevé » de cancer du côlon. Dans ces cas, il faut une surveillance spécifique hors programme de dépistage (une adaptation à chaque situation est nécessaire). Votre médecin saura vous conseiller. Ces situations sont :

  • Les personnes avec des cas de cancer du colon ou de polypes intestinaux survenus avant l’âge de 60 ans dans leur famille au premier degré (père, mère, frère, sœur). Dans ce cas le dépistage doit généralement être débuté avant 50 ans. 
  • Vous avez déjà été traités pour un polype, ou plusieurs polypes, ou un cancer du colon, vous souffrez d’une maladie telle que la rectocolite ulcéro-hémorragique ou maladie de Crohn : Dans ces situations vous devez effectuer une surveillance selon les recommandations de votre médecin.
  • Vous avez plus de 69 ans : L’accès au programme de dépistage étant limité aux personnes de 50 à 69 ans, au-delà de 69 ans prenez directement contact avec votre médecin pour faire un dépistage selon ses conseils et sur sa prescription.


Important

Votre décision de participation au programme de dépistage est libre, votre médecin peut vous conseiller pour prendre une décision. Lisez attentivement la brochure d'information du programme de dépistage (Lien).

En cas de participation au programme, le médecin responsable de la Fondation vaudoise pour le dépistage du cancer (FVDC) recevra des données personnelles vous concernant. Ces données ne seront utilisées que sous une forme anonyme. Tout le personnel de la FVDC est tenu au secret professionnel. Vous disposez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification concernant vos données que vous pouvez exercer en contactant le directeur médical à l'adresse suivante : " Dr Cyril Ducros - FVDC - Route de la corniche 4 - 1066 Epalinges "